Monnaie

De manière générale, la monnaie correspond à l'ensemble des actifs utilisés pour le paiement de biens et de services sur un territoire donné. La principale fonction de la monnaie est d'être utilisée comme un intermédiaire des échanges. Elle permet aussi de donner une valeur à un bien pour pouvoir comparer la valeur des biens entre eux. Sa troisième fonction est de permettre aux agents économiques de stocker de la valeur dans le temps (épargne).

Les formes de monnaie

Dans le système monétaire moderne, on distingue trois formes de monnaie :

  • La monnaie divisionnaire correspond aux pièces de monnaie en circulation dans l'économie. Elle est utilisée pour le paiement des petits montants. Elle ne représente qu'une infime part de la masse monétaire en circulation.
  • La monnaie fiduciaire correspond à l'ensemble des pièces et des billets en circulation dans l'économie. La valeur de la monnaie fiduciaire est déterminée non pas en fonction de la valeur de la matière utilisée pour sa fabrication, mais par la confiance que lui accorde ceux qui l'utilisent. Elle représente environ 10 % de la masse monétaire en circulation.
  • La monnaie scripturale correspond à tous les dépôts bancaires effectués sur les comptes courants dans les banques commerciales. Cette forme de monnaie circule principalement par l'intermédiaire des cartes bancaires, des virements et des chèques. Elle représente environ 90 % de la masse monétaire en circulation dans l'économie.

La création monétaire

La création monétaire résulte des crédits que les banques commerciales accordent à leurs clients. Autrement dit, lorsqu'une banque émet un crédit, elle crée de la monnaie. L'argent ainsi créé sera détruit lorsque le client remboursera son prêt. Ce processus entraîne une augmentation de la masse monétaire en circulation.

En amont, le processus de création monétaire est contrôlé par la banque centrale. Celle-ci dispose de différents instruments pour réguler l'activité économique de sa zone monétaire. La modulation des taux d'intérêt directeurs est le principal moyen pour la banque centrale d'influer le processus de création monétaire. Une diminution des taux directeurs permettra aux banques commerciales d'accorder plus facilement des crédits à leurs clients.

Dernière modification de cette page le 29 avril 2016.Modifier