Inflation

L'inflation correspond à l'augmentation générale et continue des prix provoquée par la croissance exagérée de la masse monétaire en circulation. Les économistes considèrent qu'à faible dose, l'inflation est plutôt bénéfique pour l'activité économique et pour la croissance car elle tend à augmenter les bénéfices des entreprises et de l'État.

Les causes de l'inflation

Pendant longtemps, deux explications non monétaires se sont opposées pour expliquer les causes de l'inflation :

  • L'inflation par la demande est liée à l'augmentation de la demande d'un bien par les consommateurs.
  • L'inflation par les coûts est liée à l'augmentation des coûts de production d'un bien pour les entreprises.

C'est deux explications ne permettant pas d'expliquer la hausse des prix sur le long terme, c'est finalement une analyse monétariste qui s'est imposée pour expliquer les causes de l'inflation. Selon cette analyse monétariste, l'inflation est due à un gonflement de la masse monétaire en circulation. Une augmentation de la masse monétaire se caractérise par les prêts que les banques accordent à leurs clients et à l'État. On parle de création monétaire.

Mesure du taux d'inflation

Il est possible de mesurer le taux d'inflation à l'aide de deux indicateurs :

  • L'indicateur le plus couramment utilisé en France pour mesurer le taux d'inflation est l'indice des prix à la consommation (IPC). Il est utilisé par l'INSEE pour estimer la variation moyenne des prix des produits consommés par les ménages entre deux périodes. Le recours à cet indicateur ne permet qu'une estimation du taux d'inflation car le phénomène inflationniste ne se limite pas qu'à la consommation des ménages.
  • Le déflateur du PIB est le second indicateur permettant de mesurer le taux d'inflation. Le déflateur du PIB correspond au quotient du PIB nominal divisé par le PIB réel. La valeur du PIB nominal est mesurée avec les prix de l'année courante, tandis que la valeur du PIB réel est mesurée avec les prix d'une année de référence. Le taux d'inflation correspond alors au résultat de la soustraction suivante : Déflateur du PIB - 1.

Pages connexes

Dernière modification de cette page le 29 avril 2016.Modifier