Capitalisme

Le capitalisme est un système économique fondé sur la liberté d'entreprendre, la propriété privée des moyens de production et la recherche du profit. Le capitalisme reste néanmoins un concept assez confus dont la définition a évolué au cours du temps et varie aujourd'hui encore en fonction de l'opinion politique de ceux qui l'utilisent.

Dans un système capitaliste, les moyens de production n'appartiennent pas aux ouvriers qui les utilisent mais à des entreprises privées dont l'objectif est de produire toujours plus et à moindre coût. L'économiste et philosophe allemand Karl Marx (1818 - 1883) a beaucoup critiqué les rouages du capitalisme et a encouragé la lutte des classes pour mettre fin au capitalisme. Selon lui, le capitalisme repose sur un mécanisme d'accumulation du capital qui incite les entreprises à produire et à investir de plus en plus en exploitant toujours plus les travailleurs. Cette mécanique entraîne un appauvrissement de la classe ouvrière au profit de ceux qui possèdent les moyens de production. L'analyse marxiste a donné une connotation négative au capitalisme.

Dans son ouvrage intitulé Capitalisme contre capitalisme (1991), l'économiste français Michel Albert (1930 - 2015) distingue deux types de capitalisme :

  • Le capitalisme rhénan est le système économique pratiqué en Europe du Nord, en l'Allemagne et au Japon. Ce type de capitalisme est fondé sur une volonté de réussite solidaire, collective et sur le long terme. Il se caractérise également par la grande influence des banques et des syndicats sur les entreprises.
  • Le capitalisme anglo-saxon est le système économique pratiqué dans certains pays anglo-saxons tels que les États-Unis, le Royaume-Uni et l'Australie par exemples. Ce type de capitalisme est, au contraire, fondé sur la réussite individuelle et sur la recherche du profit sur le court terme. Il encourage les activités financières en accordant une plus grande importance à la prise de risque.

Dernière modification de cette page le 18 avril 2016.Modifier