Mondialisation

La mondialisation se caractérise par la circulation des capitaux, des marchandises, des personnes, des cultures et de l'information à l'échelle mondiale. Le développement de ces échanges internationaux repose sur le principe du libre-échange, sur les progrès en matière de transport de biens et de personnes, et sur les innovations relatives aux technologies de l'information.

Mondialisation économique

Sur le plan économique, la mondialisation s'illustre par l'internationalisation des flux financiers et commerciaux, les implantations à l'étranger des grandes entreprises et la globalisation de l'économie. Beaucoup de firmes délocalisent leurs activités dans le cadre de la mondialisation en vue de réduire les coûts de production, d'être plus compétitives et de maximiser les profits.

Dans les pays riches, la mondialisation économique profite également au consommateur qui bénéficie d'un plus large choix de produits à un prix très compétitif. Dans les pays où la main-d'oeuvre est peu coûteuse, les investissements en provenance des pays riches ont eu un impact très positif sur l'économie locale, mais ont aussi contribuer à accroître les inégalités de richesse au sein de la population.

Critique de la mondialisation

La mondialisation a fait l'objet de nombreuses critiques au cours de ces dernières décennies. Certains économistes l'accusent d'être une source de chômage, de porter atteinte à l'environnement, ou encore d'être à l'origine de la société de consommation. Ses détracteurs affirment aussi qu'elle contribue à creuser les inégalités de richesse entre les citoyens d'un pays, mais aussi entre les différents États.

Pages connexes

Dernière modification de cette page le 09 novembre 2017.Modifier